David Warriner, trad. a.

David WarrinerDavid Warriner vit dans la vallée ensoleillée de l’Okanagan, en Colombie-Britannique, d’où il dirige sa microentreprise, Traduction W, se spécialisant dans des domaines aussi diversifiés que les assurances, la finance, la publicité, l’édition, la santé et le mieux-être en entreprise, ainsi que la gestion événementielle de sports extrêmes.

Élevé dans le nord de l’Angleterre, David devient un francophile invétéré lors d’une mémorable virée en famille à Paris alors qu’il est encore tout jeune. Avec en tête un mois à peine de leçons de français et en poche un manuel Berlitz d’expressions françaises, il se retrouve du jour au lendemain guide familial dans la Ville Lumière. Une dizaine d’années plus tard, après l’obtention d’un diplôme en langues modernes d’Oxford, David file à l’anglaise et part à la découverte du Québec.

Le commencement de sa carrière en traduction n’est pas de tout repos. Au moment de se lancer à la pige, David a quelques contacts dans une station de ski et peu d’expérience. L’emploi qu’il décroche au sein d’une compagnie d’assurances québécoise arrive à point : David découvre les exigences de qualité dans ce domaine et apprend à les faire siennes dans ses textes. Recruté par une société concurrente, il y bâtit de toutes pièces un service de traduction interne. Mais le tournant de sa carrière sera le poste de coordonnateur de la traduction qu’il se voit offrir dans un ministère du gouvernement de la Colombie-Britannique. L’expérience acquise lors de cette relocalisation s’avère le tremplin dont il avait besoin pour créer une entreprise indépendante sur des bases solides. Cinq années plus tard, plus conscient que jamais de l’importance de concilier le travail et la vie personnelle, il se fait un point d’honneur de se réserver du temps pour dévaler les pentes. Voilà la bonne piste vers une vie saine!

Traducteur du français à l’anglais, David est agréé par l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ) et par la Society of Translators and Interpreters of British Columbia (STIBC). Lauréat de la Médaille du bénévolat Claire-Stein de l’OTTIAQ en 2011 pour son engagement auprès des groupes de travail de l’Ordre, il siège actuellement au conseil d’administration de la STIBC à titre de greffier. David anime aussi des ateliers de formation, notamment en puisant dans son expérience en entreprise pour proposer aux traducteurs indépendants des stratégies de dynamisation de carrière. En outre, il a récemment signé dans le magazine Circuit de l’OTTIAQ un article invitant à réfléchir autrement au concept de productivité.